Paroisse Notre Dame de l'Estuaire

11 bis place des Halles  - 17120 Cozes

paroissecozes@gmail.com

05 46 90 86 55  

Paroisse Notre Dame de l'Estuaire

1 2 3

Eglise Saint-Pierre de Brie

23/11/2020

Le village de Brie connaît une richesse étymologique – Brie pouvant provenir du gaulois Briva (la rivière), de Brou (la hauteur) ou même de Brigies (la colonie) qui contraste avec la simplicité de son histoire et de celle de son église. Aujourd’hui consacrée à saint Pierre, l’église fut peut-être un temps dédiée à Notre-Dame. Elevée au XIIIe siècle comme sa voisine de  Boutenac, elle n’avait alors ni abside, ni clocher selon un manuscrit de  1350.

Eglise Saint-Pierre de Brie

Eglise Saint-Pierre de Cozes

21/11/2020

Très longtemps avant que la France ne se couvre, à partir du XIe siècle, de ce « blanc manteaux » des églises romanes, dont on a souvent parlé et auquel appartient l’église de Cozes, la région était habitée comme en témoignent les vestiges néolithiques découverts en plusieurs points de la commune de Barzan. Certains de ces vestiges révèlent en tout cas un habitat daté d’environ -3 500 ans. A partir du VlIe avant notre ère, la région est peuplée par les Santones, des Gaulois qui ont donné leur nom à la ville de Saintes et qui bâtirent un sactuaire sur le site du « Fâ » (probablement du mot « fanum - « temple » en latin) sur la commune de Barzan, qui domine l’estuaire de la Gironde. 

Eglise Saint-Pierre de Cozes

Eglise Notre-Dame de l’Assomption de Boutenac

20/11/2020

Si quelques chapiteaux romans (motifs végétaux et oiseaux) replacés en réemploi rappellent un premier édifice, l’église Notre-Dame de l’Assomption de Boutenac est l’unique église gothique primitive « pure » du Pays Royannais suivant un plan rectangulaire conforme à la typologie de ce style, très répandue en Saintonge. Certains archaïsmes que recèle l’édifice sont révélateurs. 

Eglise Notre-Dame de l’Assomption de Boutenac

Eglise Saint-Etienne de Mortagne

19/11/2020

Le bourg de Mortagne est peut-être le village qui a abrité une des toutes premières familles chrétienne de la région à l’époque gallo-romaine. Une tradition qui semble avoir des racines solides aux yeux des universitaires donne Ausonius, le premier évêque d’Angoulême (fin IVe siècle), comme étant originaire du Castrum Mauricum (la « forteresse des Maures »). Si par la suite la légende fait se croiser les chemin de Martial, l’apôtre des Limousins, et d’Ausonius, il est tout à fait vraisemblable que l’Ausonius de Mortagne ait appartenu à la famille d’Ausone de Bordeaux, précepteur du futur empereur Gratien et consul romain. De fait, Ausone selon ses propres écrits possédait une villa au sud de Saintes, peut-être à identifier le domaine de l’Ausonius de Mortagne. 

Eglise Saint-Etienne de Mortagne

Eglise Saint Martin d’Arces

19/11/2020

L’église Saint-Martin d’Arces a été bâtie sur le rebord d’un haut escarpement rocheux qui a donné son nom au futur bourg (Arces devant provenir de Arx, la citadelle), un promontoire qui a pu accueillir un castrum à l’époque romaine veillant sur une des voies d’accès à la grande cité portuaire de Novioregum (le Fâ sur la commune voisine de Barzan). Une première église existait  au moins au début du XIe siècle car ce sanctuaire est cédé en 1086 à l'abbaye Saint-Étienne de Vaux. C’est sous patronage de l’abbé de Vaux que cette église elle sera reconstruite au cours du XIIe siècle (très probablement entre 1140 et 1170). De cette période date son abside à trois pans, de style roman, seul vestige de l'édifice originel, qui sera considérablement remanié au cours de son histoire.

Eglise Saint Martin d’Arces

Eglise Saint-Etienne de Floirac

18/11/2020

Nuit des églises – 30 juin 2018

Présentation historique de l’église Saint-Etienne de Floirac par Céline JOLLY

 

Intérieur de l'église
Il était une fois une petite église nichée au creux d’un vallon, une petite église dont l’histoire commence il y a bien longtemps, à l’époque où la mer baignait le pied des falaises de Mortagne. 

Eglise Saint-Etienne de Floirac