Paroisse Notre Dame de l'Estuaire

11 bis place des Halles  - 17120 Cozes

paroissecozes@gmail.com

05 46 90 86 55  

Paroisse Notre Dame de l'Estuaire

REVENIR A LA CREATION : UNE BENEDICTION SANS CESSE RENOUVELEE

 

Il y a cinq ans, le 18 juin 2015, le pape François offrait à notre prière et notre réflexion la première encyclique consacrée à la Création, Laudato Si’.  Lui donnant comme sous-titre « sur la sauvegarde de la maison commune », non seulement le Saint-Père attirait notre attention sur les questions environnementales et sociales et le sens d’une écologie intégrale, mais il nous invitait de façon pressante à vivre et à célébrer le mystère de la Création comme Bonne Nouvelle pour les croyants et pour tous les hommes. 

 

 « Quelle merveilleuse certitude de savoir que la vie de toute personne ne se perd pas dans un chaos désespérant, dans un monde gouverné par le pur hasard ou par des cycles qui se répètent de manière absurde ! Le Créateur peut dire à chacun de nous : « Avant même de te former au ventre maternel, je t’ai connu » (Jr 1, 5). Nous avons été conçus dans le cœur de Dieu, et donc, « chacun de nous est le fruit d’une pensée de Dieu. Chacun de nous est voulu, chacun est aimé, chacun est nécessaire ». Les récits de la création dans le livre de la Genèse contiennent, dans leur langage symbolique et narratif, de profonds enseignements sur l’existence humaine et sur sa réalité historique. Ces récits suggèrent que l’existence humaine repose sur trois relations fondamentales intimement liées : la relation avec Dieu, avec le prochain, et avec la terre. »( Laudato Si’, 65-66).

 

C’est à ce texte de la Genèse, et plus spécialement au premier récit de la Création (Gn 1,1 – Gn 2, 4a) que nous nous proposons de consacrer cinq rencontres pour non seulement en acquérir une intelligence plus grande et une approche  plus large, mais aussi prioritairement nous laisser convertir par la Bonne Nouvelle de la Création. 

Pour nous rejoindre ...

 

Horaire des rencontres : 15 h 00 ou 20 h 30 (au choix)

 

Lieu : Salle du réfectoire au collège Notre Dame de Nazareth à Cozes (4 route de Talmont)

 

Pour tout renseignement : P. Pascal-Grégoire Delage (06 95 41 74 30)

Mercredi 7 octobre : Le récit de Genèse 1 et les autres récits de Création.

Lors de chaque Vigile pascale, nous réentendons le grand poème de la Création. C’est ce premier chapitre de la Genèse qui sera l’objet de toute notre attention cette année. Or il existe d’autres récits de création dans la Bible. Pourquoi alors plusieurs textes sur la Création ? Comment cette pluralité nourrit-elle notre foi ? Comment ces textes peuvent-ils porter à la fois la trace des cultures du Proche-Orient et le sceau de la Révélation divine ? Quels chemins de vie et quelle espérance sont-ils alors accessibles par l’écoute et la méditation de la Parole biblique ?

Mercredi 3 février  : La Création comme une proposition d’Alliance.

Genèse 1 se présente à nous non seulement comme une œuvre liturgique mais aussi fondamentalement comme proposition d’alliance offerte gracieusement à tous par Dieu. C’est ce que rappelle le mystère de la lettre « beth » et un premier décalogue. Mais comment dire la manière dont Dieu créée et pourquoi eut-il besoin de trancher entre les « eaux d’en haut » et les « eaux d’en bas » ?

Mercredi 3 mars  : Au commencement, le Souffle et la Parole.

Le texte de Genèse 1 rappelle que Dieu créa l’univers par son Souffle et sa Parole. Mais à partir de quoi Dieu va-t-il créer ? Qu’est-ce que ce tohu-bohu originel ? Cinq éléments pour fonder un monde et le souffle de Dieu qui planait sur les eaux… Une création par la Parole afin que l’homme et la création puissent répondre.

Mercredi 7 avril  : Le déploiement du temps comme Temple de Dieu.

Notre texte accorde une très grande importance à la semaine de sept jours (un emprunt à la culture babylonienne) et aux astres car ils sont directement liés au calendrier liturgique. Mais pourquoi sept jours ? Et d’où vient cette place particulière accordée au septième jour ? Une création en deux actes et un Dieu qui ne s’est pas reposé le jour du shabbat !

Mercredi 5 mai : Homme et femme, Il les créa.  

L’homme et la femme – ensemble - furent créés le sixième jour comme les poissons et les bestiaux mais cette création seule fit l’objet d’une délibération divine. Quelle vocation particulière pour l’homme et la femme au cœur de la création ? Comment redevenir des jardiniers quand menacent la dévoration et à la démesure ? Quand Dieu prend le risque de la liberté pour l’homme… et les arbres !