Paroisse Notre Dame de l'Estuaire

11 bis place des Halles  - 17120 Cozes

paroissecozes@gmail.com

05 46 90 86 55  

Paroisse Notre Dame de l'Estuaire

La pastorale des migrants présente à Corme-Ecluse

 

Près de chez nous, à Corme-Ecluse, un centre d'accueil reçoit un peu plus de 30 hommes, femmes ou familles qui demandent des papiers pour s'établir en France.


Depuis bientôt 5 ans près de 200 demandeurs d'asile sont passés par l'ancien couvent des dominicaines. Ils viennent des 4 continents, fuyant guerre, misère ou répression politique …


Le centre est géré par la Fondation des Diaconesses de Reuilly. Le centre est agréé par l'Etat en tant que CADA (Centre d'accueil pour demandeurs d'asile) ou HUDA (Hébergement d’urgence des demandeurs d’asile).


Nous sommes quelques bénévoles à apporter notre soutien par des cours de français, des animations (chants, couture, cuisine, ...) et accompagnements médicaux ou administratifs.
Les rencontres que nous y faisons, le service que nous rendons nous donnent beaucoup de joies. C'est une occasion de fraternité et de découverte très concrète de parcours de vies impressionnants.


N'hésitez pas à venir renforcer notre petite équipe !

 

Contact : pastoraledesmigrants@sfr.fr

 

Soutien à Méri et Maïa

 

Méri, 12 ans, et sa mère, Maïa, sont de nationalité géorgienne. Ayant dû fuir leur pays , elles sont arrivées en France en 2019, ont demandé l’asile, puis ont été installées au CADA (Centre d’accueil pour demandeurs d’asile) de Corme Ecluse (17), après plusieurs mois passés au 115.

Méri est scolarisée au collège de Cozes, où elle y a enfin pu trouver un peu de sérénité et de confiance dont tout enfant a besoin.

Or, avant même que leur demande d’asile n’ait abouti, une OQTF (Obligation de Quitter le Territoire français) leur a été notifiée en décembre 2020.

Il nous importe aujourd’hui de permettre à Méri de poursuivre sa scolarité, et de les soutenir, elle et sa maman, dans leurs droits fondamentaux (se loger, se nourrir, se soigner, se déplacer…)

 

Collectif MériMaïa

Pour permettre à Méri de poursuivre sa scolarité au collège de Cozes, et leur éviter de survivre dans la rue, nous constituons un collectif, géré par l'association Cent pour Un Pays Royannais, qui rassemble des fonds qui leur seront intégralement alloués, pour répondre à leurs besoins vitaux.

 

 

Si vous voulez bien nous aider, télécharger le bon d'engagement

 

Merci de diffuser au maximum à vos réseaux et connaissances!

Merci d'avance pour elles, 

Bien cordialement,

Pour le collectif

M.F. TERON, équipe pastorale