Paroisse Notre Dame de l'Estuaire

11 bis place des Halles  - 17120 Cozes

paroissecozes@gmail.com

05 46 90 86 55  

Paroisse Notre Dame de l'Estuaire

En paroisse

Pendant le deuxiène confinement, un soutien dans la prière

L’église Sainte-Radegonde de Talmont-sur-Gironde

12/11/2020

L’église Sainte-Radegonde de Talmont-sur-Gironde

Perchée sur une falaise dominant l’estuaire de la Gironde sur un petit plateau au milieu de zones marécageuses, l’église de Talmont accueille chaque année près d’un demi-million de visiteurs qui viennent admirer la beauté d’un village classé parmi les plus beaux de France et profiter de la sérénité de l’édifice bientôt millénaire.

Au XIe siècle ne s’élevait au haut du promontoire qu’une petite chapelle carolingienne dont l’absidiole gauche abritant l’autel de la Vierge conserve la trace et la mémoire. Vers 1094, l’archiprêtre Guillaume Laier fit don de cette petite chapelle à la puissante abbaye de Saint-Jean d’Angély et à la même époque, le seigneur de Talmont fit don aux moines du terrain voisin pour y construire un bourg. On considère l’année 1094 comme la date de naissance de Talmont-sur-Gironde.

Le bourg s’agrandit rapidement et fut bientôt une étape sur le chemin de Compostelle pour les pèlerins voulant rattraper la voie des Anglais qui passait par Soulac et longeait la côte atlantique. Les moines bénédictins édifièrent alors au XIIe siècle l’église que nous admirons, les figures féminines arborant les toilettes de la Cour d’Aliénor d’Aquitaine. 

A la fin du XIIIe siècle, la transformation du village en bastide par le roi d'Angleterre Édouard Ier et duc d'Aquitaine, se traduisit non seulement par le remparement du bourg mais aussi par la fortification d'une partie de l'église, un chemin de ronde  étant édifié au-dessus de l’abside. Toutefois, ce ne sont pas les guerres  qui provoquent la destruction d'une partie de l'église au XVe, mais une violente tempête qui cause l'effondrement d'une partie de la falaise servant d'assise à l'édifice : les deux premières travées de la nef et une partie de la crypte s’effondrèrent dans les eaux avec une partie du bourg.

L’église de Talmont est consacrée à sainte Radegonde, une princesse thuringienne et reine mérovingienne qui devint moniale après s’être libérée de son époux, le roi franc Clotaire, un des fils de Clovis. Clotaire avait commencé par l’enlever après avoir mis à mort les parents de Radegonde. Quoiqu’il l’ait épousée vers 558, Clotaire n’hésita pas à assassiner le jeune frère de Radegonde. Tant de violences et les épouses multiples du roi poussèrent la reine à poser cet acte inédit de quitter son mari et d’exiger de l’évêque Médard de Noyon de lui imposer le voile des consacrées. Le miracle fut que le roi ne chercha pas vengeance  mais lui permis de se retirer dans la ville de Poitiers où elle fonda le monastère de la Sainte-Croix ayant obtenu la sainte relique des mains de l’empereur byzantin Justinien. Là, elle se consacra à la prière et à retisser inlassablement la paix entre les différents princes mérovingiens qui cessaient de mettre la Gaule à feu et à sang avant de s’endormir dans la paix du Seigneur le 13 aout 587.