Paroisse Notre Dame de l'Estuaire

11 bis place des Halles  - 17120 Cozes

paroissecozes@gmail.com

05 46 90 86 55  

Paroisse Notre Dame de l'Estuaire

En paroisse

Pendant le deuxiène confinement, un soutien dans la prière

L’église Saint-Pierre de Barzan

12/11/2020

L’église Saint-Pierre de Barzan

La commune de Barzan accueille sur son territoire quelques-unes des plus anciennes traces de vie humaines de notre région. Bien avant que ne fleurisse la ville celte, puis gallo-romaine (Novioregum, le grand port de Santons) occupant le site du Fâ, des populations préhistoriques datables des Matignonset du Peu-Richardiens nomadisent regulièrement sur le site de La Garde où furent retrouvées de nombreux vestiges : fragments de haches polies, polissoires  et autres pointes de flèches. 

Après la délocalisation du vicus du Fâ décidée par les autorités romaines au début du IVe siècle, un habitat humain subsista sur le site ou en périphérie. Ainsi pris corps à l’époque mérovingienne l’embryon d’un bourg qui deviendra Barzan.  Une église romane modeste fut édifiée au XIIe siècle. L’édifice peu solide, d’abord remaniée au XVIIe siècle au sortir des Guerres de religions, elle fut entièrement reconstruite  entre 1875 et 1879 sous la direction de l’architecte bordelais Gustave Alaux qui sévit également lors de la reconstruction de l’église de Mortagne. Lors de la démolition de l’édifice, des sarcophages au couvercle en bâtière furent mis au jour. Datant du Moyen Âge, ils révélèrent deux lames de poignard en fer et des fragments de vases, mêlés aux ossements… L’église de Saint-Pierre de Barzan fut consacrée en 1879. 
L’église de Barzan est dédié au prince des Apôtres comme le rappelle un haut-relief et une peinture murale où les clés de saint-Pierre sont apposée sur une croix renversée, l’instrument de torture par lequel rendit son ultime témoignage à Rome le pêcheur de Galilée. La nécessité de reliques du saint pour consacrer un sanctuaire au haut-Moyen-âge (et donc des reliques de saint-Pierre pour la première église de Barzan) pourrait nous conduire vers l’évêque de Saintes, Palladius (fin du VIe siècle) qui avait reçu précisément des reliques de Pierre et de Paul des mains de pontife romain, Grégoire le Grand (mort en 604). C’est très probablement à partir de ce saint dépôt qui furent prélevées quelques précieuses parcelles pour consacrer l’église de Barzan sous l’évêque Palladius ou l’un de ses proches successeurs.