Paroisse Notre Dame de l'Estuaire

11 bis place des Halles  - 17120 Cozes

paroissecozes@gmail.com

05 46 90 86 55  

Paroisse Notre Dame de l'Estuaire

En paroisse

Pendant le deuxiène confinement, un soutien dans la prière

Discerner le Lieu de la Présence

11/12/2021

Discerner le Lieu de la Présence

Figure essentielle des commencements de la prédication de Jésus – le Quatrième Evangile nous rappelle qu’un temps, le rabbi de Nazareth fut le disciple du Baptiste -, Jean le prophète du désert accompagne le mystère de ce qui est en germe en ce temps de l’Avent. 

La stature du prophète du Jourdain et la puissance de sa parole n’étaient ignorées par personne en terre d’Israël qu’il s’agisse du roi Hérode qui fera taire cette voix par l’épée tant il la redoutait, que des membres du Sanhédrin de Jérusalem qui maintenant font cercle autour de Jésus. 

 

« Par quelle autorité fais-tu cela, et qui t’a donné cette autorité ? » Il s’agit pour ces Anciens  à qui incombe la responsabilité de guider leur peuple, de faire taire ce petit rabbi de province auquel s’accrochent bien trop de gens. Et puis il faut en finir avec ces rêves insupportables qu’il fait naître par sa parole d’un Dieu qui serait comme un père de tous ou qui aurait encore les traits d’un berger qui s’en va à la recherche d’une brebis écervelée. Qu’est-ce qui lui est passé par la tête à ce petit rabbi de province d’aller jusqu’à proposer de prendre pour modèle un Samaritain, un maudit, pour imiter sa conduite ? Qu’il nous dise auprès de quel maître de la Loi  il a étudié ! Quelle université rabbinique a-t-il fréquentée ?  De quel lignage prestigieux est-il issu pour oser prendre la parole sur les réalités sacrées de notre Peuple !

 

Une seule question de Jésus suffit à les faire tomber du piédestal où ils s’étaient laborieusement hissés pour donner à admirer leur morgue et leur suffisance : « le baptême de Jean d’où venait-il ? Du ciel ou des hommes » L’embarras qui suit masque mal leur piteuse retraite. En fait, ils savent bien d’où vient le baptême de Jean : là où le cœur de l’homme renait à l’espérance et à la bonté, là se manifeste la Shekina, la Trois Fois Sainte Présence divine, mais cela serait trop difficile pour eux de le reconnaitre. Surtout devant Jésus ! Et nous, savons-nous reconnaître là où la Puissance de l’Eternel se dévoile aujourd’hui même si cela ne correspond pas toujours avec les attentes dûment estampillées et nos propres idées sur Dieu ?

 

P. Pascal-Grégoire