Paroisse Notre Dame de l'Estuaire

11 bis place des Halles  - 17120 Cozes

paroissecozes@gmail.com

05 46 90 86 55  

Paroisse Notre Dame de l'Estuaire

En paroisse

Pendant le deuxiène confinement, un soutien dans la prière

D'Esprit et de feu

10/12/2021

D'Esprit et de feu

Prophète aux traits burinés par les vents du désert, Jean le Baptiste s’était laissé investir par l’esprit d’Elie et annonçait la fin imminente de ce monde corrompu et pécheur. A ceux qui s’avançaient vers lui, se demandant s’il n’était pas le Messie, il levait toute ambiguïté :

 il appartenait à un autre de déclencher le feu purificateur qui embraserait toute chose. « Il vient, celui qui est plus fort que moi. Je ne suis pas digne de dénouer la courroie de ses sandales. Lui vous baptisera dans l’Esprit Saint et le feu. Il tient à la main la pelle à vanner pour nettoyer son aire à battre le blé, et il amassera le grain dans son grenier ; quant à la paille, il la brûlera au feu qui ne s’éteint pas. »

 

Mais alors même qu’il annonçait le jugement inéluctable, Jean ne se laisse pas enfermer dans la posture impitoyable d’un prophète de la fin des temps. Loin de rejeter les hommes et les femmes qui viennent à lui, inquiets du jour qui vient, et insatisfaits de leur existence, Jean les invite à réajuster leur quotidien à l’aune d’une vie droite et juste. Rien d’extraordinaire ou même d’ascétique : ne pas profiter de sa situation ou de son métier pour s’enrichir malhonnêtement, ne pas faire violence gratuitement, partager avec celui qui a faim et froid… Cela devrait suffire, cela suffira à faire face à la Colère qui vient.

 

Peut-être Jean voit-il déjà ce monde plongé par Celui qui vient dans le feu et l’Esprit-Saint, comme un baptême purificateur dans un brasier qui ne s’éteindra pas… Mais combien plus déroutant sera le Messie à venir qui n’hésitera pas à dénouer la courroie de la sandale de ses propres disciples au jour du dernier repas et qui rependra son Esprit de Sainteté sur toute chair au lieu du gibet… Oui, Jean, tu l’as dit fort justement : «  lui vous baptisera dans l’Esprit-Saint et le feu », mais ce sera le feu de la Pentecôte, le feu de sa Miséricorde à jamais offerte. C’est par un brasier mais… un brasier d’Amour divin que sera renouvelée la totalité de l’Univers.

 

P. Pascal-Grégoire