Paroisse Notre Dame de l'Estuaire

11 bis place des Halles  - 17120 Cozes

paroissecozes@gmail.com

05 46 90 86 55  

Paroisse Notre Dame de l'Estuaire

En paroisse

Pendant le deuxiène confinement, un soutien dans la prière

Chemin de Carême : Vigies du Royaume

02/03/2021

Chemin de Carême : Vigies du Royaume

Ils avaient vraiment de quoi à s’indigner. Le Maître venait de leur révéler le sens de ce pèlerinage qu’ils venaient d’entreprendre vers la Ville Sainte. Il les avait mis dans la confidence, eux les Douze, sur ce qui s’y passerait et ce serait terrible avec cette annonce toujours énigmatique pour eux : « Le troisième jour, le Fils de l’homme  ressuscitera. » Cela allait être violent. Toutefois ils se disaient tout bas que le Règne de Dieu finirait bien par arriver et qu’ils ne pouvaient que se féliciter d’avoir été élus par le Maître. Et voilà que les deux fils de Zébédée venaient de réclamer pour eux les maroquins de premier ministre et de ministre des finances. Non mais quel toupet !!  Les dix autres n’en reviennent pas…

Mais regardons de plus près ce que nous dit Matthieu. Ce ne sont pas Jacques et Jean qui ont cherché à « se placer » dans le monde nouveau annoncé par le Maître, mais leur mère. Première surprise : il n’y a pas que des disciples hommes qui suivent Jésus, mais aussi des femmes qui, pour cela, n’ont pas hésité à quitter leurs maris et leurs foyers au grand dam de toutes les conventions sociales et religieuses de l’époque. Elles sont d’ailleurs suffisamment proches du Christ pour être dans la confidence qu’il avait faite uniquement aux Douze.

 

Deuxième surprise et non des moindres : Jésus ne reprend pas ni les deux frères, ni leur mère qui était intervenue en leur faveur. L’occasion était pourtant toute trouvée pour une petite leçon sur l’humilité et le sens de l’altruisme qu’Il était en droit d’espérer chez ses disciples. Pas du tout !! Au contraire, il interroge Jacques et Jean sur leur désir de le suivre jusqu’au bout, de communier à sa passion pour le salut de notre humanité. En cela, il accueille favorablement la demande de la femme de Zébédée et la prend très au sérieux. Il va ensuite déplacer cette demande mais sa réponse, de fait, valide la démarche de Salomé qui, la première, a placé l’avenir de sa famille dans la perspective toute proche du Royaume… Salomé comme une vigie du Royaume qui advient, comme cette autre femme, une Syrophénicienne dont la petite fille était malade, ou cette autre au puits de Sychar…

 

Christian Bobin parle de ces femmes qui « ont un lieu conjugal avec la fatigue et le refus de la fatigue. » Admiration du Christ devant ces femmes. Appel à veiller sur le Royaume qui vient et à y engager toutes ses forces. Vendredi prochain sera célébrée de par le monde entier - et au plus proche de nous à Royan -, la Journée Mondiale de Prière dont l’animation a été confiée depuis l’origine aux femmes chrétiennes de toutes confessions. Comment nous associerons nous à la démarche de ces femmes pour accueillir au milieu de nous la présence du Royaume en nos voix et en nos actes ?

 

P. Pascal-Grégoire