Paroisse Notre Dame de l'Estuaire

11 bis place des Halles  - 17120 Cozes

paroissecozes@gmail.com

05 46 90 86 55  

Paroisse Notre Dame de l'Estuaire

En paroisse

Pendant le deuxiène confinement, un soutien dans la prière

Chemin de Carême : Oser explorer d'autres possibles

23/02/2021

Chemin de Carême : Oser explorer d'autres possibles

'"Cette génération est une génération mauvaise. " Qu’est-ce qui permet à Jésus de porter un tel diagnostique sur ses contemporains ? « Elle cherche un signe. » Elle veut être sûre ! Elle veut  maîtriser. Elle veut posséder son avenir. Alors que Jésus par sa prédication invite à la conversion et à l’accueil de la proximité de Dieu qui nous invite à la vie, cette génération se refuse au risque de la confiance. Mais est-ce possible de jouer sa vie sur cet accueil inconditionné de la confiance ?

Non seulement c’est l’expérience de tous les fils de la Bible, c’est aussi une expérience accessible à tout humain. Regardez, dit Jésus, ce qu’il advint à la population de Ninive, cette cité honnie et redoutée par tout Israël : même la population de Ninive a été capable de s’imaginer un autre avenir quand elle entendit la proclamation de Jonas. Aucun signe n’est donné aux habitants de Ninive : juste une parole qui dit que Dieu ne nous confond pas avec la méchanceté que nous sommes capables de déployer, que Dieu ne nous identifie pas avec le mal que nous faisons.

 

Non pas que Dieu soit indifférent ou aveugle au mal qui détruit son œuvre, mais Il sait encore plus qu’il y a ce ressort intime en tout être qui peut lui permettre de  re-choisir la vie par la confiance. Et, à partir de là, de tracer un chemin neuf, inédit à partir de ce point-ci de ma vie, là où me rejoint la Parole. Regardez encore dit Jésus comment la possibilité même de cette Parole neuve a mis en route cette femme venue depuis les terres lointaines du Yémen, une reine païenne encore, vers la terre de la Promesse. Elle n’avait pas entendue cette Parole, mais sur la rumeur seule de cette Parole, elle a engagée toute sa vie et celle de son peuple…

 

« Convertissez-vous et croyez en l’Evangile » entendions-nous il y a une semaine au jour des Cendres. Comment accueillons-nous aujourd’hui cet appel à la confiance ? Comment cela vient-il colorer nos jours et le regard que nous portons sur nos proches et notre monde ? Seule cette confiance nous conduira vers un avenir possible et fraternel qui échappe aux futurologues de tout poil et aux prédictologues patentés.

 

P. Pascal-Grégoire