Paroisse Notre Dame de l'Estuaire

11 bis place des Halles  - 17120 Cozes

paroissecozes@gmail.com

05 46 90 86 55  

Paroisse Notre Dame de l'Estuaire

En paroisse

Pendant le deuxiène confinement, un soutien dans la prière

En paroisse, être construit par l'amour Divin

10/11/2020

En paroisse, être construit par l'amour Divin

En cette fête de la Dédicace de l’église du Latran, la première église reconstruite après les grandes persécutions du début du IVe siècle, l’Evangile nous fait réentendre l’expulsion des vendeurs du Temple par Jésus. 
Bien sûr, il fallait des bœufs et des brebis pour effectuer les sacrifices prescrits par la Loi de Moïse, et même des changeurs car les monnaies ayant cours en Judée, frappées de l’effigie de César, ne pouvaient être utilisées à l’intérieur de l’enceinte sacrée. 

Mais ce qui indigne Jésus au plus haut point, c’est que le Lieu le plus saint d’Israël, celui de la rencontre de Dieu avec son peuple ait été détourné à ce point de sa vocation pour devenir une entreprise bien huilée qui crache toujours plus de fric au profit d’une caste sacerdotale peu reluisante.  
Le lieu de la Rencontre même et de la communion avec Dieu a été vidé de son sens, pour ne pas dire de son sang, et git comme un corps mort. 
Comment sera-t-il alors de notre possibilité d’accéder à Dieu et de communier à son Amour ?
Jésus dévoile alors un autre espace pour faire une expérience neuve et inédite de la Miséricorde divine, sa propre vie, donnée jusque sur la croix, donnée jusqu’en sa victoire sur la mort. Un don absolument gratuit et gracieux, offert largement à tous.
Qu’est-ce que je vais faire de ce don aujourd’hui ?
Comment vais-je être « construit » par ce don-là aujourd’hui ?
 
C’est à cette gratuité et à la contemplation de ce Temple « non fait de mains d’homme » que nous invite Françoise : 
 
Comme le ruisselet de montagne
Sans cesse chuchote Ton nom,
Sous la neige ou dans l'éclat du soleil,
Entre les herbes, les fleurs, les brindilles, les cailloux,
Comme la musique de Bach égrène Ta louange,
Mon cœur s'abandonne et Te chante.
 
Ce n'est pas une prière avec des mots, un début et une fin,
Ce n'est pas une pensée, ni un sentiment,
 
Non,
 
C'est l'être tout entier qui Te murmure quelque chose d'indicible,
C'est l'être que Tu me donnes qui se tourne vers Toi,
 
Qui retourne vers Toi,
Abandonné,
Donné,
Deo gracias