Paroisse Notre Dame de l'Estuaire

11 bis place des Halles  - 17120 Cozes

paroissecozes@gmail.com

05 46 90 86 55  

Paroisse Notre Dame de l'Estuaire

Carême 2022

Terre des Vivants en vue

08/04/2022

Terre des Vivants en vue

Nous voici au terme de notre traversée de Carême avec les prophètes de la Première Alliance. S’ouvre demain la Grande Semaine comme aime à l’appeler la liturgie orthodoxe qui nous conduira vers le Triduum Pascal et la célébration de Pâques. 

Cette dernière étape est accompagnée par le prêtre Ézéchiel, l’homme de la « quatrième dimension ». Toutefois maintenant il n’est plus question de visions grandioses et énigmatiques. Il n’est question ni de Vivants, ni de roues célestes ou d’anges aux larges ailes déployées… 

 

Le prophète se fait toute ouïe à la Parole, la recueille en son cœur et la célèbre avec ce petit reste qui s’est établi près des fleuves de Babylone.  Le Seigneur leur annonce un temps où sera mis un terme à l’éparpillement douloureux des fils et des filles de l’Alliance, dispersés aux quatre coins de l’univers en raison de leur idolâtrie, de leur folle poursuite des richesses et des honneurs, d’une soif de puissance et de pouvoir… Le comble de l’infidélité avait été atteint avec la réalisation de deux Royaumes rivaux pour les fils d’une seule et même Alliance, deux Royaumes concurrents qui n’avaient pas hésité à entrer en guerre l’un contre l’autre, faisant appel à l’occasion à quelques roitelets idolâtres de Canaan. Comme le sacrement perverti de la fraternité, rivalité endémique et sanguinaire d’Abel et de Caïn, d’Isaac et d’Ismaël, de Jacob et d’Esaü… Et nous aujourd’hui…

 

Mais le prophète entend la Parole : « Je les rassemblerai de partout et les ramènerai sur leur terre. J’en ferai une seule nation dans le pays, sur les montagnes d’Israël. Ils n’auront tous qu’un seul roi ; ils ne formeront plus deux nations ; ils ne seront plus divisés en deux royaumes. » Le prophète voit les foules monter en pèlerinage, les mêmes qui demain à Jérusalem acclameront Jésus en chantant : « « Béni soit celui qui vient, le Roi, au nom du Seigneur. Paix dans le ciel et gloire au plus haut des cieux ! » (Lc 19, 38)… Il vient le Fils de David pour être leur berger, les conduire dans la paix et la fidélité à l’Éternel. Oui, le fils de David « sera leur prince pour toujours. Je conclurai avec eux une alliance de paix, une alliance éternelle. »

« Puis, ayant pris du pain et rendu grâce, Il le rompit et le leur donna, en disant : ‘Ceci est mon corps, donné pour vous. Faites cela en mémoire de moi.’ Et pour la coupe, après le repas, il fit de même, en disant : ‘Cette coupe est la nouvelle Alliance en mon sang répandu pour vous’ » (Lc 22, 19-20). Une nouvelle Alliance en son sang, sang du fils de David, sang du Fils de Dieu. Et Ézéchiel continue de dévoiler le dessein divin : « Je les rétablirai, je les multiplierai, je mettrai mon sanctuaire au milieu d’eux pour toujours. Ma demeure sera chez eux, je serai leur Dieu et ils seront mon peuple. Alors les nations sauront que Je suis le Seigneur, celui qui sanctifie Israël,


lorsque mon sanctuaire sera au milieu d’eux pour toujours. » Ézéchiel contemple le mystère de la Présence divine qui veut se dire et se communiquer par ce peuple appelé et sanctifié dans le sang de la nouvelle Alliance. Un peuple qui n’existe que par le désir de Dieu de partager son amour à tous. C’est là notre histoire personnelle et collective, fragile et pérenne… Le mystère paradoxal d’une Église suscitée par l’Éternel qui ne cesse chaque jour secrètement d’en espérer fidélité et acquiescement à sa Parole… Alors les nations sauront que je Suis le Seigneur des Vivants.

 

P. Pascal-Grégoire